Carlos Slim ouvre un nouveau front contre les télévisions dominantes – AFP

English.

Español.

 

Par Jennifer GONZALEZ

MEXICO, 9 sept 2012 (AFP) – Le milliardaire mexicain Carlos Slim Helu a ouvert un nouveau front contre les deux groupes de télévision dominants au Mexique, Televisa et TV Azteca, en attribuant à la chaîne américaine Fox Sport la transmission des matches d’une équipe de football dont il vient de se rendre actionnaire.
Slim, “l’homme le plus riche du monde” d’après le magazine américain Forbes, domine le marché des télécoms au Mexique. Sa compagnie de téléphonie fixe Telmex, détient quelque 80% du marché, tandis que Telcel, filiale d’America Movil, occupe 70% de celui de la téléphonie mobile.
De son côté Televisa est la première chaîne de télévision en langue espagnole dans le monde, tandis que TV Azteca, est le second groupe de télévision au Mexique.
L’exclusivité accordée à Fox Sport pour les droits de transmission télévisée de l’équipe de Leon, cinq fois championne du Mexique, “s’inscrit dans la guerre ouverte de Slim contre les deux groupes de télévision”, a dit à l’AFP Miguel Angel Lara, expert de l’Université Iberoaméricaine de Mexico.
Telmex, est engagée dans une controverse contre les “pratiques monopolistiques” du “duopole” de la télévision mexicaine auquel il a retiré récemment son budget publicitaire.
Les deux géants de la télé ont dénoncé la politique tarifaire de Telmex, accusée de pratiquer des tarifs substantiellement plus élevés que dans d’autres pays comparables.
Selon Lara, “on empêche Slim d’entrer sur la marché de la télévision, mais de son côté il n’autorise pas la concurrence sur le marché des télécommunications”.
La semaine dernière, Slim, a acquis 30% des actions des équipes de football de Première division mexicaine Leon et Pachuca.
“Le fait que Slim ait investi dans ces deux équipes et ait mis en place une alliance avec Fox Sport marque son intention d’expansion vers les Etats-Unis. Son intention est également de contrecarrer les chaînes (mexicaines) de télévision”, estime Lara.
Le groupe de Carlos Slim voit plus loin. “Nous allons examiner les résultats de la transmission des parties de Leon et nous n’excluons pas l’hypothèse d’acquérir les droits de transmission d’autres équipes dans les prochaines années”, a indiqué à la presse Arturo Elias Ayub, porte-parole et gendre de Slim.
“Nous sommes en concurrence directe avec les deux chaînes de télévision depuis un certain temps sur d’autres terrains, et maintenant nous entrons sur celui du football”, a-t-il dit la semaine dernière. “Au bout du compte, ce que veulent les gens c’est la concurrence. Et cela fait partie de la concurrence et nous espérons qu’elle sera toujours propre et saine”.
Telcel est présente dans 18 pays et “malheureusement, il n’y a qu’au Mexique que nous ne proposons pas la télévision”, a-t-il souligné. “Pour faire de la télévision nous avons besoin de contenus et le football est un contenu important”, selon Ayub.
Au-delà de l’aspect industriel de l’accord avec Fox Sport, le football mexicain y gagne la possibilité d’élargir l’éventail de sa couverture journalistique, limitée jusqu’à présent par le “duopole”, selon Juan Mario Cardenas, éditorialiste de la revue Merca.2, spécialiste des médias.
“Il manquait des opinions et de nouvelles mises en perspective du football national”. “Au Mexique, l’absence d’options médiatiques autour du football est un grand problème. Les patrons des chaînes de télévision sont littéralement les patrons de plusieurs équipes. Ce n’est pas sain”, selon Cardenas, également chroniqueur sportif.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Francaise

¿Comentarios?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s